Possibilté de télécharger Ce texte en PDF cliquez ici message_629_

Vingt ans d'age pour le standart, c'est la pleine maturité de cette machine, les pilotes en tire la quintescence et ses performances n'ont de cesse de croitre. Mais force est de constater que certains éléments qui la composant sont arrivés aux limites de ce que les pilotes lui demande aujourd'hui. Le Standart est il pour autant dangereux ? Ma réponse est NON car il reste à mon avis l'une des machines les plus sécurisante du marché, mais nous ne pouvons ignorer la gravité et les conséquences de l'accident arrivé à nos camarades lors de L'European trophy. C'est la raison pour laquelle il nous faut agir.

Je pense etre en mesure de proposer une stratégie concernant l'évolution et la tracabilité de la monotypie, qui en deux saisons de Jan 09 à sept 2010, devrait corriger l'ensemble des pieces à risque et évolution nécessaires en terme de sécurité et non de performances pour faire de notre classe la plus sure des catégories. Correctif sur les productions futures de fait, mais également sur le parc existant.

Pour ce faire, il nous faut tuer le Standart.

Partez donc pas ...ce n'est que l'introduction...et le meilleur reste à venir

L'image est forte et puissante mais nécesssaire pour que cela soit parfaitement percu par tous les acteurs du char à voile afin que tel le phoenix, il renaisse de ses cendres.

Cette stratégie est exigente dans sa contruction mais présente l'avantage d'etre parfaitement clair une fois posée, c'est le fameux PAC " Plan d'Amélioration Continue " il se compose :

- d'une CDR ( Critical Design Review ) ou seront listé les défauts constatés, les causes présumées, les risques, les actions curatives et/ou correctives applicables à chaque composant supposés à risque .

- de 3 VDR ( Valid Design Review ) Ou seront validés les nouvelles pieces, 2-3 mois avant la mise en oeuvre d'un JALON

- de 4 JALON, dates fixées lors de la CDR à laquelle les PAC deviennent obligatoires sur les machines en fabrication ainsi qu'en compétitions

- de PAC, c'est la le nerf de la tracabilité. Le cadre des évolution est fixé et obligatoire. Cela permet également de laisser du temps pour créer, tester et validé les autres concepts des nouvelles pieces

Je vous propose donc de créer le Standart PAC1, le Standart PAC2, le Standart PAC3 pour finaliser sur le STANDART NG ( Nouvelle Génération - New Génération )

Pour étayer ces propos par un exemple ( bien évidement non finalisé )

Janv 09 /  le Standart PAC1 - le curatif de JP sur la fourche ( pour éviter la perforation ) + pédalier à plaques ( protection cheville ) + sangles à oeillet de maintien pour la tringlerie de direction

Mise à dispo de quelques fourchesNG  Mars/avril pour test et présentation aux pilotes sur les GP

Sept 09 / le Standart PAC2 - Adjonction de la nouvelle fourche NG aux éléments du PAC1

Conséquence en Sept09, le PAC2 en fabrication et le PAC1 devient obsolète en compette

Janv 10 / le Standart PAC3 - Adjonction des nouvelles fusées NG ( par exemple)

Conséquence en Jan10, le PAC3 en fabrication et les anciennes fusées ne sont plus fabriquées

Sept 10 /  le Standart NG - tout le reste

Je n'irais pas plus en avant sur les avantages et inconvénients de ce process de peur de rendre tout cela trop indigeste, il m'est également nécessaire d'avoir la vision de Jean Philippe (constructeur) et de Pierre (ISSA) sur la faisabilité de cette action avant d'aller plus en avant. Bien évidement tout vos avis me seront source d'inspiration.

Eric S629